Chaturbate : le leader mondial des freecams

Bon je vous préviens, je vais m’efforcer d’être objectif mais ça ne va pas être facile car Chaturbate est l’une des plate-formes de freecam que je préfère. La liste de ses atouts risque donc d’être longue, mais rassurez-vous, j’ai quand même quelques reproches à lui faire 😉 ! Créé en 2011 par la société ZMEDIANOW, LLC en Californie (détenue par MULTI MEDIA, LLC depuis juin 2012), Chaturbate a connu un développement spectaculaire au point d’être désormais classé 5ème plus gros site pour adultes du monde. Près de 15 millions de visiteurs se rendent quotidiennement sur le chat sexe du leader mondial des freecams (117 millions de visiteurs par mois d’après SimilarWeb), qui compte à l’heure actuelle plus de 20 000 modèles actifs du monde entier dont entre 1000 et 2000 sont connectés simultanément.

Chaturbate

Difficile d’offrir plus de choix et de diversité : femmes, hommes, couples et transgenres, amateurs ou professionnels, de tous âges et de toutes origines ethniques s’exhibent en Chaturbate cam à toute heure du jour ou de la nuit, et ce, sur l’ensemble des fuseaux horaires du globe !

Webcam amateur, diversité et liberté

On peut dire que Chaturbate a totalement révolutionné le marché naissant du free sex live en y insufflant un puissant air de liberté. Cette fraîcheur a immédiatement séduit la jeune génération de cam girls et leurs fans. Les Milléniums sont plus attirés par la webcam amateur que par son pendant professionnel qu’ils jugent trop artificiel. Chaturbate a notamment cassé le schéma traditionnel qui opposait jusqu’alors les modèles et les spectateurs. Ils proposent un seul et unique compte avec lequel on peut aussi bien regarder des freecams en direct et discuter sur le tchat sexe gratuit que s’exhiber soi-même. L’esprit communautaire qui règne sur cette plateforme en est également l’une des caractéristiques les plus remarquables et n’est pas sans rappeler le mouvement hippie des années 60 à la sauce 2.0, même si le design du site semble être d’une autre époque. En effet, lorsqu’on arrive sur la page d’accueil de Chaturbate, on a l’impression d’atterrir sur « LeBonCoin » de la sex cam : on retrouve la mise en page minimaliste un peu « brouillonne » ainsi que les couleurs orange et bleue du plus grand site français de petites annonces. Sur la page d’accueil, les différents modèles connectés sont présentés en lignes et colonnes, classés par popularité, sans distinction de genre (femmes, couples, hommes et transsexuels y sont mélangés mais on peut accéder à un genre spécifique via le menu principal). De plus, un système de tags, accessible via un onglet dans le menu principal, permet de choisir une room en fonction de différents centres d’intérêts tels que des pratiques sexuelles (#squirt ou #anal par exemple), des applications (telles que celles des fameux sex-toys connectés #OhMiBod et #Lovense), des niches particulières (comme #pregnant ou #ebony) ou d’autres thématiques imaginées par les cam girls elles-mêmes. Ceci dit, le fait de privilégier l’exhibition amateur n’a pas que des avantages, notamment en ce qui concerne la qualité d’image et la fluidité du streaming qui est très variable d’une sex live cam à l’autre.

Siswet19 cam girl
Siswet19, l’une des cam girls les plus populaires de Chaturbate, en live sex.

Un chat sexe autogéré

Si vous vous demandez ce que signifie « Chaturbate », il s’agit d’un jeu de mots plutôt bien trouvé que l’on peut traduire en français par « chatter tout en se masturbant ». Le chat sexe est donc un élément central de l’expérience des utilisateurs de Chaturbate et il a la particularité d’être autogéré. En effet, ce sont de simples membres du site, choisis par les modèles, qui s’efforcent de faire régner l’ordre dans le tchat webcam (en éjectant si nécessaire les utilisateurs non respectueux, vulgaires, agressifs ou qui ne respectent pas les règles établies) et assistent la camgirl en encourageant les membres à tipper, en les remerciant ou en répondant à leurs questions. Ces « modérateurs » prennent leur rôle très à cœur, font généralement preuve d’impartialité et font partie intégrante du fonctionnement démocratique et de la philosophie libérale de Chaturbate. Les camgirls ne sont pas obligées de prendre un modérateur et beaucoup n’en prennent pas, mais dans les rooms les plus populaires regroupant parfois plusieurs milliers d’utilisateurs simultanément, le tchat devient totalement ingérable sans modération (et il faut souvent plusieurs modérateurs pour le réguler).

Laissez un commentaire